La rétine est un tissu très organisé qui se situe dans la partie très postérieure de l’œil. La lumière atteint la rétine et l’image se forme sur la rétine comme sur la pellicule d’un appareil photo. Les cellules sensibles (nerveuses) de la rétine qui s’appellent les cônes et les bâtonnets transforment la lumière en un signal électrique qui voyage le long du nerf optique pour rejoindre le cerveau ou le message électrique est traduit en « sensation » qui est la vision.

Le syndrome de la rétine silencieuse (sudden acquired retinal degeneration : SARD) est une pathologie de la rétine dans laquelle il existe une perte soudaine et totale de la vision causée par une dégénérescence rapide des cellules de la rétine, les cônes et les bâtonnets.

À l’heure actuelle, on ne sait toujours pas pourquoi cette maladie se développe, mais elle semble plus fréquente chez les chiennes d’âge moyen à mur (6 ans et plus). Les chiens atteints ont souvent aussi des signes tels qu’une prise de poids, un excès de prise d’eau et d’aliments. Ceci est fréquent chez le chien atteint de la maladie de Cushing où l’organisme produit trop de ses propres hormones (cortisol). Cependant, personne n’a pu mettre en évidence à ce jour le lien entre la maladie de la rétine et la maladie hormonale. Les animaux présentent une perte de vision totale en 1 à 4 semaines. L’examen ophtalmologique au début de cette maladie révèle un dysfonctionnement (partiel ou total) de la rétine malgré un aspect de la rétine tout à fait normal. Le diagnostic est donc basé sur l’historique, et aussi un test électrique qui permet d’évaluer la fonction de la rétine : l’électrorétinogramme ou ERG. Les chiens atteints de cette maladie n’ont aucun signal électrique généré par les cellules sensibles de la rétine lorsque l’ERG est réalisé.

ERG-Syndrome de la rétine silencieuse, electrorétinogramme, test, fonctions de la rétine, cécité

Aspect normal d’un ERG

ERG-Syndrome de la rétine silencieuse, electrorétinogramme, test, fonctions de la rétine, cécité

ERG anormal d’un chien atteint de la rétine silencieuse:
la courbe est presque plate indiquant que la rétine n’est pas fonctionnelle

Malheureusement, il n’existe aujourd’hui aucun traitement pour cette maladie qui n’est pas douloureuse. Bien entendu, s’il y a des signes généraux associés, évoquant un syndrome de Cushing, il est recommandé de réaliser les tests sanguins nécessaires pour confirmer le diagnostic et traiter cette maladie hormonale. Le traitement de cette endocrinopathie ne restaure malheureusement pas la vision de l’animal, mais il peut améliorer la qualité de vie de l’animal. Cette maladie ne cause aucune douleur à l’animal.
La plupart des chiens et chats peuvent s’adapter facilement à leur cécité si leur environnement n’est pas continuellement modifié. Le souci principal concerne la sécurité de l’animal atteint de cette maladie. Par exemple, nager représente un risque important, car les animaux aveugles ne peuvent pas forcément retrouver leur chemin tout le temps, surtout quand ils tombent dans la piscine. Vous devez aider votre animal à éviter les obstacles, piétons, cyclistes et automobilistes qui comptent sur le fait que votre animal va bouger et libérer la voie. Vous allez apprendre très rapidement à être un « guide d’aveugle » pour votre animal qui va s’adapter très vite à cette nouvelle situation.

Retine normale - Syndrome de la rétine silencieuse, electrorétinogramme, test, fonctions de la rétine, cécité

Aspect normal de la rétine chez un chien
Œil visuel – Réflectivité normale du tapis (zone verte)
Vaisseaux de la rétine normaux

Retine anormale - Syndrome de la rétine silencieuse, electrorétinogramme, test, fonctions de la rétine, cécité

Rétine d’un chien atteint de la rétine silencieuse:
Aspect tout à fait normal au début de la maladie
(la couleur orange du tapis est une variation normale)