Qu’est-ce qu’une conjonctivite folliculaire?

La conjonctivite folliculaire (inflammation de la membrane très fine, rosée qui couvre le blanc de l’œil) est souvent, mais pas toujours, associée aux allergies saisonnières. La conjonctivite résulte d’une exposition aux allergènes présents dans l’environnement tels que les pollens, les herbes et non à cause d’une infection virale ou bactérienne. Les jeunes chiens de moins de deux ans ainsi que les chiens de races moyennes à grandes semblent être les plus affectés par ce type de conjonctivite.

Les chiens avec de grandes ouvertures des paupières, des paupières tombantes ou des yeux un peu plus enfoncés dans leur cavité ont aussi plus de surface conjonctivale exposée aux poussières, pollens, débris de plantes qui peuvent causer de l’irritation. La plupart de ces animaux répondent bien à un traitement combinant du nettoyage bi-quotidien et l’application de gouttes ou pommades anti-inflammatoires de façon assez fréquente et durant quelques semaines.

Les cas sévères ne répondant pas au traitement local peuvent bénéficier d’un débridement manuel des follicules (lésions ressemblant à une framboise en face interne de la membrane nictitante) pour favoriser une meilleure réponse au traitement médical.

Cette affection peut aussi disparaitre de manière spontanée lorsque les animaux prennent de l’âge (au-dessus de deux ans).

conjonctivite folliculaire, allergie, jeune chien, immunitaire, membrane nictitante, rougeur, écoulement purulent
conjonctivite folliculaire, allergie, jeune chien, immunitaire, membrane nictitante, rougeur, écoulement purulent, follicule